Japon

AU PAYS DU SOLEIL LEVANT

AU PAYS DU SOLEIL LEVANT

à partir de 7 998 $ par personne (occ. double)
LE JAPON AUTHENTIQUE
Circuit accompagné sur la Terre des Samurai du 3 au 18 novembre.
OSAKA – HIMEJI - HIROSHIMA- MIYAJIMA – OKAYAMA – NAOSHIMA – MATSUE – KYOTO – NARA - ISE – NAGOYA – ODAWARA – HAKONE – KAMAKURA - TOKYO
Réservez dès maintenant votre place
au 418-977-4080
PRIX DU VOYAGE Calendrier des départs
Départ
Retour
3 novembre 2019
18 novembre 2019
7 998 $

DÉPÔT : $1500 PAR PERSONNE À LA RÉSERVATION ($1545 si paiement par carte de crédit)

MODALITÉS DE PAIEMENT : PAR CHÈQUE OU COMPTANT. FRAIS DE 3% SUR PAIEMENTS PAR CARTE DE CRÉDIT.

PAIEMENT FINAL : 90 JOURS AVANT LE DÉPART

 

- Les prix annoncés sur notre site sont valides si vous achetez des services pendant la même session.
- Si vous vous déconnectez de notre site, le prix pourraient changer lors de votre prochaine session.
- Les tarifs sont sujets à changement sans préavis et sous réserve de disponibilité.

ITINÉRAIRE

Jour 1 - Québec - Montréal - Vancouver - Osaka

Départ de Montréal ce matin par un vol d’Air Canada. Inscription pour votre vol vers Vancouver  et continuation en correspondance pour votre vol transpacifique vers le Japon. Un autobus spécial pour le groupe est offert en option à $125 l’aller-retour de Québec, avec départ de l’Hôtel-Restaurant Normandin (Pierre-Bertrand) ou Terminus Ste-Foy.

Jour 2 - Osaka

Arivée en après-midi à Osaka, accueil par nos représentants francophones, et transfert à votre bel hôtel, au cœur de la ville d’Osaka. Osaka est la troisième plus grande ville du Japon et le centre industriel et commercial de l’ouest du Japon. Située à l’embouchure de la rivière Yodo qui vient se jeter dans la baie d’Osaka, la ville dispose d’un réseau de canaux qui s’entrecroisent sous ses rues animées et qui ont joué un rôle important dans son essor vers la prospérité. Tour panoramique de la ville d’Osaka sur le chemin de l’hôtel et vue du château de l’extérieur. Un peu excentré, entouré de gratte-ciels et d’une muraille qui lui donne des allures de forteresse, le château d'Osaka, imposant et majestueux, veille sur la ville. C'est un des châteaux les plus emblématiques de l’archipel. Après l’enregistrement à l’hôtel, promenade à pied avec votre guide dans les quartiers alentour et visite du jardin flottant. Entre les gratte-ciel d'Umeda, au sommet d'un building de quatorze étages, se cache une oasis de fraîcheur. Ce « jardin flottant » qui se trouve sur le toit du bâtiment nord de la gare d’Osaka réveille les sens avec son potager aérien. Souper libre et nuit à votre hôtel.

Jour 3 - OSAKA – HIMEJI – HIROSHIMA (PD – L)

Note Importante : les trains japonais ne sont pas figurés pour pouvoir emporter de grosses valises, aussi nous vous conseillons de prendre de petits sacs pour la nuit à Hiroshima. Vous retrouverez vos grosses valises à Okayama.

Petit-déjeuner à votre hôtel. Le matin, départ en train pour Himeji qui a été, dès son origine, construite en ville-forte dans l’ancienne province féodale de Harima, contrôlée par le clan Akamatsu. C’est après l’édification de son célèbre château que les alentours se peuplent, et que Himeji devient la capitale de la (future) région du Hyogo. Visite du château de Himeji. C'est l'une des plus vieilles structures du Japon médiéval. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et désigné comme trésor culturel du Japon, c'est l'un des trois seuls châteaux japonais en bois encore existants. Il est aussi connu sous le nom de « Shirasagi-jō » (château du héron blanc) en raison de sa couleur blanche extérieure. « Beau comme un héron blanc déployant ces ailes ». Blanc immaculé du crépi, toitures retroussées prêtes à l'envol : la silhouette gracieuse du donjon donne raison à cette image bien japonaise. Le château de Himeji (17e s.) a traversé le temps sans dommage : il nous arrive intact, savant cocktail d'élégance et de puissance.

Il avait vocation défensive, comme en témoignent ses remparts, ses glissières d'angle destinées à jeter l'huile bouillante et le labyrinthe de sentiers et chausse-trappes destinés à égarer l'assaillant. Un somptueux jardin, le Kôko-en, projet naturaliste et esthétique très ambitieux tant par sa superficie (3,5 ha) que par sa volonté de refléter dans neuf jardins distincts les beautés de l'ère Edo. Vous aurez l’occasion de déambuler dans ces somptueux jardins : un vrai régal. Le lunch sera pris en cours d’excursion. Continuation par train pour Hiroshima. Transfert à votre hôtel. Souper libre et nuit à votre hôtel situé près du centre d’Hiroshima.

Jour 4 - HIROSHIMA (PD – L)

Petit-déjeuner à votre hôtel. Aujourd’hui, nous visiterons la ville de Hiroshima à l’histoire tristement célèbre ; 6 août 1945, 8h14. Le temps est clair et l’Humanité franchit les limites de l’horreur, une fois de plus, faisant usage de sa dernière trouvaille : la bombe atomique. 140 000 morts, des survivants irradiés, pour la plupart condamnés. Une ville rayée de la carte, à l’exclusion du hall d’exposition de la chambre du commerce, chapeauté d’un dôme en acier, qui brandit toujours ses vestiges calcinés comme témoin de son martyre. Hiroshima a cicatrisé… C'est aujourd’hui une ville dynamique, universitaire et industrielle qui gagne sans cesse sur la mer de nouveaux quartiers. La vie continue. Aménagé dans les années 1960 par l'architecte Tange Kenzo, visite du parc du Mémorial de la Paix, planté de camphriers et de lauriers roses qui s'étend sur 12 ha  au centre de la ville, à la pointe nord d'une île entre les rivières Ota et Motoyatsu, à la place d'un quartier totalement ravagé par la bombe. Placé à l’épicentre de l’explosion, vous verrez le dôme de la bombe « a », ancien siège de l’office de la promotion industrielle et qui a été laissé en l’état, en guise de témoignage. Visite du musée. Puis, départ pour Miyajima que vous atteindrez en quelques minutes par ferry au départ de Miyajimaguchi. Visite de cette île, petit bout de paradis insulaire : un des hauts lieux touristiques du Japon ; elle renferme un certain nombre de temples, dont le temple d’Itsuku-shima avec sa porte, plantée dans la mer, photo caractéristique du Japon. L'île est en fait une montagne couverte de forêts et est également un parc national. Cette « île sanctuaire », un des plus beaux sites du Japon est connue dans le monde entier pour son gigantesque portail planté dans la mer, particulièrement photogénique. Lunch inclus en cours de visite dans un restaurant local. Vous pourrez accéder au Mont Misen par le téléphérique qui mène à un observatoire offrant une vue spectaculaire sur la mer intérieure. Vous vous promènerez dans le parc Momijidani, où pousse en abondance l’érable du Japon. Pas de paysage plus classiquement japonais que celui de ce célèbre lieu de pèlerinage.  Arrêt au complexe bouddhiste du temple Daishô-in. Les pavillons et les chapelles qui honorent diverses divinités s'effilent le long de la montagne. Ce temple surprend à bien des égards. Tout d'abord, son enceinte n'est pas clairement inscrite dans le paysage, de sorte que le visiteur ne sait pas vraiment si, au fur et à mesure de son avancée, il se trouve toujours au sein du Daishô-in ou s'il en est sorti. Ensuite par l'incroyable variété des installations : le long des escaliers, le fidèle doit passer sa main sur des rangées de moulins à prières, afin d'imiter la lecture des sûtras, les textes sacrés attribués au Bouddha ou à ses disciples. Un peu plus loin, une myriade de statuettes de Bouddhas guette les pas des curieux dans un petit passage caché, débouchant sur un ruisseau qui dévale la montagne, ricochant sur les rochers. Les multiples bâtiments à l'architecture épurée sont d'une grande beauté dans leur écrin de végétation luxuriante. À l'intérieur, les bâtons d'encens qui se consument ajoutent à l'atmosphère mystique tandis que les statues dorées trônent dans un immobilisme majestueux. Retour sur la terre ferme en fin d’après-midi. Puis départ en train « super express » pour un court trajet jusqu’à Okayama. À l’arrivée, transfert à votre hôtel situé au cœur de la ville. Souper libre à l’hôtel ou dans un des nombreux restaurants des environs. Nuit à votre hôtel à Okayama.

Jour 5 - OKAYAMA – NAOSHIMA – OKAYAMA (PD – L)

Note Importante : les trains japonais ne sont pas figurés pour pouvoir emporter de grosses valises, aussi nous enverrons vos bagages à l’avance vers Kyoto. Vous retrouverez vos grosses valises à Kyoto le 2/9 au soir.

Petit-déjeuner à votre hôtel. Court trajet vers Takatmatsu d’où vous prendrez un bateau pour l’île de Naoshima, d’une beauté naturelle, dans la mer intérieure de Sato, avec ses côtes de sable blanc ses jardins et sa verdure abondante. C’est aussi le paradis de l’art contemporain japonais. Ici, le "Benesse art site Naoshima" propose à chaque visiteur d’admirer l’interférence de l’art moderne avec une nature superbe.  Afin de pouvoir profiter pleinement du temps et de la nature de Naoshima en contemplant les œuvres d’art moderne, le musée "Benesse House" fut dessiné par l’architecte Tadao Ando. Un autre projet dessiné par Tadao Ando, le "Musée souterrain" est aussi considéré comme une œuvre architecturale. Les Nénuphars de Claude Monet et des tableaux de James Turrell et Walter De Maria y sont exposés en permanence. La nature et l’art moderne que renferme la mer intérieure vous réservent un accueil des plus doux sur cette île. Le lunch est inclus à l’hôtel Benesse (hôtel également conçu par le célèbre architecte Tadao Ando). Vous visiterez ensuite le Musée Chichu. Construit à l'intérieur de la colline, le musée lui-même est une œuvre qui met en scène de manière incroyable, par le cheminement, les matières et la lumière. Les matériaux préférés de Tadao ANDO sont le béton, l'acier, le verre et le bois. Ces quatre matériaux ont été intégrés ici, dans un design extrêmement simple, visuel, géométrique, fluide... Vous visiterez également le magnifique jardin du musée. Retour en fin d’après-midi par le ‘ferry’. Souper libre et nuit à votre hôtel. 

Jour 6 - OKAYAMA – MATSUE (PD – L – S)

Petit-déjeuner à votre hôtel. La matinée est consacrée à la visite de Okayama, ville carrefour entre Honshu et Shikoku, où la noblesse d'un royaume passé cohabite avec les vergers. La région d’Okayama a sa petite réputation au Japon : il y ferait beau toute l’année ! La chaîne de montagnes qui sépare la partie Nord du Chûgoku de sa partie Sud retiendrait tous les nuages au Nord de l’île, épargnant ainsi la partie méridionale de toute pluie ! Visite des jardins : c’est le principal concurrent des jardins Kenroku-en à Kanazawa et Kairaku-en à Mito au titre de plus beau jardin du Japon ! Sa renommée ne date pas d’hier : c’est en effet depuis l’époque d’Edo que le Kôrakuen est célébré dans tout le Japon pour ses beautés, bien avant qu’il ne soit ouvert au public en 1884. Aujourd’hui c’est avant tout son caractère authentique et traditionnel qui attire les visiteurs. Visite du château d’Okayama, le Okayama-Jô, un vaste château à l’histoire tumultueuse. Les japonais le surnomment le château corbeau en raison de ses extérieurs peints en noir. Ukita Naoie, le daimyo qui en fit la commande, aurait choisi cette couleur en particulier pour faire un pied de nez au château d’Himeji et son blanc immaculé. La construction de ce château fut bien laborieuse, commencé en 1573, il ne fut achevé par le fils de son commanditaire, Hideie, qu’en 1597 soit près de  vingt-quatre ans après sa commande. Départ par train « super express » pour Matsue. À bord, vous ferez l’expérience incontournable d’un lunch ‘Bento’ (inclus), un repas complet, équilibré et appétissant qui se déguste d'abord avec les yeux et les cuisiniers rivalisent de créativité pour faire de leur repas un moment réjouissant. Arrivée à Matsue, belle ville médiévale aux anciennes maisons de samouraïs et pavillons de thé ou se mêlent des canaux millénaires qui font de Matsue une capitale de région romantique et attachante surnommée « la cité de l’eau » par les Japonais. Visite du château de Matsue, considéré comme un des châteaux médiévaux les mieux conservés de l’archipel (il fait partie des douze derniers châteaux médiévaux encore debout). L’édifice est le centre culturel de la ville, on vient l’admirer pour ses douves mais aussi pour ses jardins particulièrement appréciés au moment de la floraison (camélias et azalées tout particulièrement). Vous emprunterez ensuite la route Shiomi-Nawate : située le long des douves nord du château, ce site pittoresque, protégé pour sa beauté, est classé comme étant l’une des cent plus belles routes du Japon. S’y succèdent sur environ cinq cents mètres des pins centenaires et des anciennes résidences de samouraïs. En fin d’après-midi, installation dans un très beau Ryokan pour prendre votre souper traditionnel japonais. Vous ne manquerez pas de profiter d’une petite visite au « onsen » de votre Ryokan...

LE RYOKAN :

Souper japonais et nuit en Ryokan (auberges traditionnelles japonaises) avec soirée Yukata et visite à l’Onsen.  

*Si vous souhaitez vivre le Japon de l'élégante époque des Daimyos, une nuit dans un « Ryokan », une auberge japonaise, est l’idéal. Les chambres proposées dans les Ryokan sont de grandes pièces sans cloisons, dont le sol est recouvert de « tatami » traditionnels en paille de riz. Elles ont, pour seul mobilier, une table basse et sont dotées de portes coulissantes, les « shoji ». Les voyageurs y dorment sur un « futon » déroulé avant la nuit par les femmes de chambre.

** Son origine remonte aux onsen, lorsque les utilisateurs se servaient d'un yukatabira, un léger vêtement en lin. Quand les bains se sont démocratisés au Japon, le yukatabira a été remplacé par le yukata, vêtement en coton, beaucoup plus adapté que le lin.

** *L’eau est généralement issue de sources volcaniques parfois réputées pour leurs propriétés médicinales. L’hôtel possède son propre onsen. N’hésitez pas à en profiter avant le souper.

Jour 7 - MATSUE (PD – L – S)

Petit-déjeuner japonais à votre Ryokan. En matinée, visite des jardins Yushien situés sur l’île de Daikon-Jima sur le lac Nakaumi.  Ces jardins abritent également une serre où est visible tout au long de l’année la fleur emblématique de la ville de Matsue, la pivoine. Le lunch sera pris dans un restaurant local en cours d’excursion. En après-midi, tout près du château, visite du temple Gesshô-ji, l’un des principaux temples de la ville. C’est le temple familial du clan Matsudaira qui a régné sur le fief de Matsue pendant dix générations, de 1638 à 1871. On y trouve, outre les tombeaux des différents seigneurs Matsudaira, une impressionnante statue de tortue sur laquelle repose une énorme stèle. Vous visiterez ensuite le fameux Musée d’art Adachi et son somptueux jardin, élu plus beau jardin du Japon par un magazine américain. le musée d’art Adachi qui a depuis énormément gagné en popularité, et l’on vient de tout le Japon pour l’admirer. Ouvert en 1970, le musée dispose de 1300 œuvres qui sont exposées alternativement en fonction des saisons. Si la plupart des œuvres sont des peintures du début du XXe siècle, une grande partie du musée est aussi consacrée à la céramique japonaise traditionnelle. Dîner japonais et nuit au Ryokan avec soirée Yukata et ne manquez pas encore une fois de visiter l’onsen.

Jour 8 - MATSUE – OKAYAMA – KYOTO (PD – L)

Petit-déjeuner japonais à votre Ryokan et départ par train pour la gare d’Okayama. Correspondance sur le train « super express » en direction de la ville de Kyoto. Lunch inclus en cours de voyage, et arrivée à Kyoto. Départ pour vos premières visites de la ville de Kyoto. Kyoto conjugue le passé au présent et le présent au futur. L’ancienne capitale impériale suscite tous les superlatifs, et son nom reste lié à l’idée de perfection. Millénaire, artistique, spirituelle et gourmande : visiter Kyoto est l’occasion de découvrir le berceau de l’âme japonaise sous toutes ses facettes. L'étape incontournable d'un séjour au japon. Visite du très photogénique temple vermillon de Fushimi Inari, reconnaissable à ses centaines de torii (portails). Moins médiatisé que bien d’autres lieux de visites à Kyoto, c’est pourtant un des plus impressionnants et un des plus originaux. Le sanctuaire de Fushimi Inari est dédié aux dieux du riz et du saké, et plus généralement aux récoltes et à la prospérité. Son symbole, le renard Inari, est le messager du dieu dont le rôle était de veiller sur les récoltes, et qui est aujourd'hui responsable d'assurer le succès dans les affaires. Puis visite du marché de Nishiki. Célèbre pour ses mets délicats et le raffinement de ses compositions gourmandes, Kyoto a un marché qui propose des produits de qualité. Un endroit idéal pour faire ses courses.  Une longue allée où le chaland est directement happé, de jolis vitraux teintés de bleu et de rouge qui constituent l’arcade protégeant de la pluie et qui permet d’apprécier ce lieu quelque soit le temps. Pénétrez dans un monde d’odeurs et de textures, où le « Irasshaimase » (bienvenue) retentissant des vendeurs se mêle aux cancans des dames vendant du yuzushu (liqueur de yuzu, agrume asiatique aux arômes citronnés) et des beignets au lait de soja. Installation à votre bel hôtel 4 étoiles idéalement situé au cœur de la ville de Kyoto pour les trois prochaines nuits. Souper libre et nuit à votre bel hôtel.

Jour 9 - KYOTO (PD – L)

Petit-déjeuner à votre hôtel. Aujourd’hui, ce sera une belle journée entièrement consacrée à des visites de Kyoto, la capitale impériale du Japon, de 794 à 1868, et elle est devenue au cours de ces siècles, le berceau d’une grande partie de ce que le pays a produit de plus élaboré dans le domaine des arts, de la culture, de la religion ou des idées. Visite du fameux temple de Kinkakuji – le temple au pavillon d’or, construit sur un étang au 14e siècle. Shogun et aristocrates venaient là pour le plaisir d'y admirer les clairs de lune dans un silence méditatif. Lui, se mire tranquillement dans les eaux de son lac, en des reflets chatoyants. Six couches d'or pur habillent ses deux derniers étages dont les architectures épousent des styles différents, le premier s'inspirant des maisons des samouraïs, le second des temples zen. Un grand parc, aux sentes sinueuses, permet de renouer avec le calme. Vous découvrirez aussi l’incroyable concept du jardin zen du temple de Ryoan-ji, temple du « dragon paisible », fondé en 1473. Ce jardin rectangulaire est cerné par trois murs d'argile. Sur une surface de sable blanc finement ratissée, 15 rochers sont soigneusement disposés sur un fond de mousse. Le lunch sera pris dans un restaurant local. Vous continuerez par la visite de l’impressionnant château de Nijo et de ses magnifiques jardins. Deux rangées de fortifications concentriques enserrent le château de Nijo érigé au début 17e s. par l'empereur Tokugawa Ieyasu. Ostentation et raffinement suprême. Les salles d'apparat s'ornent de peintures rehaussées d'or, réalisations exemplaires de l'école Kano, de plafonds à caissons richement ornés ou de superbes tokonoma, autels honorant les ancêtres. Une curiosité : les planchers crissant à chaque pas, évoquant ainsi le pépiement d'un oiseau, signalaient les intrus. Le jardin retient pour d'heureuses flâneries qui s'égarent entre lacs et rochers. Vous visiterez ensuite le temple de Kiyomizu. Ce temple privé construit en 780 deviendra temple impérial en 805. Il sera reconstruit à neuf reprises à la suite d'incendies. A l'exception de l'umatodome (étables du XVe siècle), du niomon (porte de la fin du XVe siècle) et du shoro (beffroi de 1607), tous les bâtiments datent des années 1630. Depuis 1898, de nombreux projets de restauration ont reposé sur une structure de hauts piliers en bois reliés entre eux par des traverses. Le toit autoportant en croupe est en bardeaux d'écorce de cyprès. Dix-huit des autres bâtiments de l'ensemble sont considérés comme des Biens Culturels Importants. Retour à votre hôtel en fin de visite. Souper (libre) et nuit à votre hôtel.

Jour 10 - KYOTO – NARA – KYOTO (PD – L)

Petit-déjeuner à votre hôtel. Départ pour Nara pour une excursion de la journée, dernière étape de la Route de la Soie et surtout, ancienne capitale de l’archipel au 8e siècle. Nara a été la capitale du Japon de 710 à 784. Dans cette ville, se sont épanouis les arts, l'artisanat et la littérature. C'est ici également que le bouddhisme japonais a pris son envol, soutenu par les Empereurs successifs. Marcher dans les rues tranquilles et le parc de Nara avec ses magnifiques temples revient à se promener à travers les pages de l'histoire. À peine débarqué, le visiteur est accueilli par les 3 000 daims du grand parc central (600 ha). Ils y sont libres et jouissent du respect dû aux symboles : ces animaux familiers sont les messagers des dieux Shinto. Du vert au cœur de la ville et, alentour, une nature généreusement offerte. Nara, ville culturelle et berceau des traditions, est bien le rêve promis.  Vous visiterez les trois temples les plus remarquables : Le temple Todaiji : fondé au 8e siècle pour servir de quartier général des temples de province, il contient la plus grande image du Bouddha en bronze du monde dans sa salle principale et de nombreuses sculptures datant du 8e siècle dans la Salle Sangatsu-do et Kaidan-in. Le temple Shintoïste Kasuga Taisha : établi au 8e siècle en tant que temple tutélaire de la Famille Fujiwara dont les membres étaient les parents les plus proches de la Famille Impériale. Environ 1000 lanternes en bronze suspendues dans le corridor vermillon reflètent la gloire passée de cette famille prospère. Kofukuji : Le temple tutélaire de la puissante famille fujiwara est considéré comme l’un des plus beaux musées de la sculpture sacrée japonaise du VIIe au XIIIe siècle.  Le lunch sera pris dans un restaurant local en cours de visite. Retour vers Kyoto en fin de journée. Souper libre et nuit à votre hôtel à Kyoto.

Jour 11 - KYOTO – TOBA – ISE -NAGOYA (PD – L)

Note Importante : les trains japonais ne sont pas figurés pour pouvoir emporter de grosses valises, aussi nous vous conseillons de prendre de petits sacs pour les nuits à Nagoya et à Hakone. Vous retrouverez vos grosses valises à TOKYO.

Petit déjeuner à l’hôtel et transfert à la gare pour prendre le train vers Toba. Vous vous dirigez maintenant vers la ville côtière de Ise ou vous pourrez visiter le site Shinto le plus sacré du Japon, un sanctuaire ancestral et mystérieux, celui d'Amaterasu, déesse du soleil, qui est sans doute le plus célèbre du pays. C’est au cœur d’une forêt sacrée (5500 ha, elle couvre 1/3 de la superficie de la ville), peuplée de cèdres et de cyprès, que se visitent aujourd’hui les deux sanctuaires d’Ise, pourtant distants de 5 km. La solennité est de mise lorsqu’on arrive au Naikû, après avoir emprunté le pont Uji bashi, cœur du culte d’Amaterasu, sans doute le plus célèbre sanctuaire du Japon. Le plus mystérieux aussi, car personne ne sait vraiment ce qu’il s’y passe… Son bâtiment principal est en effet réservé à l’empereur, sa famille, et un cercle très restreint de hauts dignitaires shintô. Promenade dans les ruelles du quartier d'Oharaï machi d’Ise qui vous permettra de goûter les charmes de la vie quotidienne et culturelle de la région. Dans les environs de Ise, vous aurez le loisir de visiter la péninsule de Shima, notamment de la baie de Futami, où l'on vient voir les célèbres rochers mariés Meoto Iwa. Cette région a aussi été rendue célèbre par Mikimoto, le fondateur de la perliculture japonaise, Car les eaux locales abritent depuis longtemps des huîtres perlières, autrefois pêchées en apnée par des plongeuses appelées amas. Elles ne plongent plus aujourd’hui que pour les touristes, mais un musée (Mikimoto Pearl Island) rend hommage à leurs traditions, et surtout à la méthode qui a permis à Mikimoto Kokichi de faire de la culture perlière une industrie florissante. Le lunch sera pris en cours de visite dans un restaurant local. Départ par la route vers la ville de Nagoya, quatrième ville du Japon et capitale de la préfecture d'Aichi, Nagoya est située au cœur du Japon central, l'une des principales zones économiques et industrielles du pays. La ville s'est développée au 16e siècle par Ieyasu Tokugawa, le fondateur de la dynastie de shogun Tokugawa, autour du château qui fut la résidence fortifiée de son fils dont les descendants ont continué à y habiter jusqu'à la restauration de Meiji en 1868. Nagoya est aussi le berceau de personnages importants de l'histoire japonaise, tels Nobunaga Oda ou Hideyoshi Toyotomi qui ont directement précédé Ieyasu Tokugawa dans l'unification du pays. Aujourd'hui, riche de son passé et des témoignages laissés par celui-ci, la ville est le symbole du dynamisme économique du pays avec ses musées industriels, ses centres commerciaux ou sa gigantesque gare surnommée Mei-eki par tous les habitants. Installation à votre hôtel moderne au cœur de la ville. Souper libre. 

Jour 12 - NAGOYA – ODAWARA – HAKONE (PD – L – S)

Petit-déjeuner à votre hôtel. Transfert à la gare de Nagoya pour prendre le train en direction de Odawara. Dès votre arrivée, visite du superbe musée en plein air de Hakone, le premier musée en plein air du Japon ouvert en 1969 qui vous charmera d’emblée par le cocon dans lequel il est venu se lover. Colline verdoyante, panorama fait de vallées et de montagnes aux vues étourdissantes. Environ cent vingt sculptures s’épanouissent avec charme, grandeur ou discrétion dans les paysages apaisants du musée. Les œuvres, nippones ou autres, datent des XIXe, XXe et XXIe siècles. Le lunch sera pris dans un restaurant local en cours d’excursion. Depuis Hakone, vous découvrirez l’image magique du célèbre Mont Fuji, symbole national du Japon au pied duquel se déploie une région de grottes, de cascades et de lacs, fort prisée des touristes japonais et internationaux. Puis, vous embarquerez pour une croisière sur le lac Ashi niché à 723m d'altitude, au pied du Mont Komagatake. ce grand lac d'une circonférence de 21km est l'une des principales attractions de Hakone. C’est une destination très prisée pour la pêche ou la navigation de plaisance. Il est également connu pour refléter en miroir le mont Fuji par beau temps. Vous emprunterez ensuite le téléphérique du mont Komagatake duquel vous aurez une vue stupéfiante sur le mont Fuji. Installation en fin PM dans un magnifique Ryokan pour votre souper typique japonais et la nuit. Ici aussi, n’oubliez pas de vous offrir une visite dans le onsen du Ryokan…

Jour 13 - HAKONE – KAMAKURA – TOKYO (PD – L)

Petit-déjeuner japonais à votre Ryokan et départ par la route vers Kamakura, célèbre station balnéaire empreinte d’une paix d’une qualité particulière que distillent 65 temples bouddhistes et une vingtaine de sanctuaires shintoïstes. Patrie du bouddhisme zen, Kamakura est aussi l’amie des surfeurs et s’arrange bien de ses apparentes contradictions. Culte du corps et méditation font bon ménage dans cette cité lovée entre plages et collines boisées qui fut en 1192, et pour près de deux siècles, la capitale du Japon. Vous visiterez le temple Kotokuin plus connu sous le nom de Daibutsu. Le Grand Bouddha ou « Daibutsu » est une statue géante de 11,4 mètres de haut et de 122 tonnes qui médite en position du lotus, sous la voûte céleste. Il est fait de plaques de bronze assemblées sur une structure creuse et il est possible de pénétrer dans le monument. Il fut achevé en 1252 grâce à Minamoto Yorimoto pour rivaliser avec le Bouddha de Nara qui était alors plus imposant. Ce grand Bouddha est le seul trésor national de Kamakura. Visite du temple Hase Dera. On retrouve là Kannon, déesse de la Miséricorde. Selon la légende, cette sculpture en bois de camphrier de 9 m de haut, taillée au village de Hase puis offerte en pâture à la mer nourricière, est réapparue sur la plage de Kamakura. Lunch dans un restaurant local durant l’excursion. Vous ne manquerez pas non plus de visiter le temple Tsurugaoka Hachiman. Longue et solennelle approche, cheminant sur un passage bordé de cerisiers et jalonné de portails rouge-sang. Dressé sur l'esplanade, au sommet d'une volée de marches, le temple shintoïste Tsurugaoka Hachiman-gu est dédié au dieu de la guerre, Hachiman. Le sanctuaire supérieur abrite le musée des Trésors nationaux où voir des objets de culte et d'émouvants sanctuaires portatifs. Ambiances populaires, voire populeuses, dont on se reposera au bord de bassins plantés de lotus. Avant de continuer vers la capitale nipponne, vous aurez l’occasion de flâner dans la ruelle Komachi qui regorge d’artisanat local et d’antiquités. Arrivée à Tokyo en fin de journée et, installation à votre hôtel idéalement situé au cœur de la gigantesque capitale nipponne pour les trois prochaines nuits. Souper libre et nuit à votre hôtel.

Jour 14 - TOKYO (PD – L)

Petit-déjeuner à votre hôtel. Matinée de visite et, exploration de la partie ouest de la capitale nipponne. Vous commencerez par Shinjuku, le cœur de Tokyo.  En effet Shinjuku est le croisement de la plupart des lignes de trains. Plus de 1.3 millions de voyageurs passent par la station de Shinjuku chaque jour ce qui en fait la plus grande gare du monde. Inutile de vous préciser que la station est immense, elle compte une dizaine d’étages et rejoint plusieurs centres commerciaux. À l’ouest est situé le quartier des affaires de la ville. Vous le reconnaîtrez facilement aux nombreux gratte-ciels qui y sont implantés. Ce quartier est de toute beauté, l’architecture des buildings est très fine et respire la modernité. C’est une partie de la ville assez calme et extrêmement propre qui vit au rythme des heures de bureau. Nous vous emmènerons en haut de l’impressionnante mairie de Tokyo (œuvre de Tange Kenzo) du haut de laquelle vous commencerez votre plongée dans la capitale par le sanctuaire Meiji Jingu, temple shintoïste construit en 1920, en pleine forêt artificielle. La forêt s'étend sur 700 000 m² et compte près de 120 000 arbres de 365 espèces différentes, dons venant de tout le Japon lors de la construction du temple. Cette forêt jouxte le parc Yoyogi. Le calme de ce sanctuaire contraste très fortement avec l’ambiance « Cos Play » de Harajuku, à 2 minutes à pied. Vous aurez aussi l’occasion  de flâner sur une des plus belles avenues de Tokyo : Omote Sando, surnommée "Les Champs-Élysées de Tokyo" le lunch sera pris en cours d’excursion dans un restaurant local. Après-midi libre. Si vous voulez faire du shopping, pensez à prendre votre passeport pour bénéficier des réductions sur les taxes accordées aux étrangers pour tout achat au-delà de 5400 JPY. Retour libre à votre hôtel par vos propres moyens. Souper libre et nuit à votre hôtel.

Jour 15 - TOKYO (PD – L)

Petit-déjeuner à votre hôtel. Continuation des visites de la capitale. Vous commencerez par le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien, jardin qui reste l’un des plus beaux de Tokyo, protégé qu’il est, depuis 1952, par son titre de « site historique spécial ». Il abrite une réserve d’oiseaux. Malgré le bombardement qui détruisit, en 1944, les principales maisons de thé, il a conservé ses trois étangs, parmi lesquels l’immense Shioiri et ses deux îlots. Miniaturisé et stylisé, ce monde végétal illustre très bien la définition des jardins japonais. Propriété de l’Empereur durant l’ère Meiji, puis légué à la municipalité de Tokyo en 1945 par Hirohito, le Hama-Rikyu Teien retrace à sa façon l’histoire du Japon et sa succession d’ères politiques et impériales. Ses plans d’eaux illustrent la splendeur d’une exactitude géométrique maîtrisée. Puis, embarquement pour une croisière de jour (environ 45mn) sur la rivière Sumida jusqu’à Asakusa, une des meilleures manières de découvrir une partie de la baie de Tokyo et surtout certains quartiers de la ville longeant la rivière. Le bateau franchit 13 ponts (sur les 26), chacun d’une couleur différente jusqu’à son point d’arrêt situé non loin d’un des ensembles de buildings le plus célèbre de la ville : le siège des brasseries Asahi, avec son immeuble en forme de chope de bière et sa collerette de mousse mais aussi la fameuse flamme de Philippe Starck… et le tout nouveau Sky Tower. Et l’on continuera par le Temple de Sensoji plus communément appelé Asakusa Kannon. Ce lieu vous plongera dans l'univers unique du Tokyo populaire où vit encore l'esprit du « vieil Edo » baigné de tradition. Son point central est le temple de Sensoji ou Asakusa Kannon. Cachée devant le temple se trouve la petite statuette en bronze du Bouddha Botokesan Nadi. Caressez-lui la tête, il vous guérit de tous les maux. Puis temps libre dans la petite rue marchande de Nakamise : cette petite rue est dédiée aux marchands de bric à brac, yukatas, masques, souvenirs, confiserie etc. Les petites échoppes colorées offrent un spectacle très vivant. Le lunch sera pris en cours de visites dans un restaurant local. Ensuite visite du musée national de Tokyo. Le Musée national de Tokyo est le plus ancien musée du Japon. Son histoire débute en 1872, avec la première exposition organisée au Taiseiden de Yushima Seidô. Sa mission est de collecter, conserver, restaurer, gérer, exposer, étudier et faire connaître le patrimoine culturel, artistique et archéologique du Japon et d’Orient. Fortes de 114 000 œuvres (dont 87 Trésors nationaux et 633 Biens culturels importants, situation au mois de mars 2014), les collections du Musée national de Tokyo sont les plus importantes du Japon, tant en quantité qu’en qualité. L’exposition permanente est riche d’environ 4000 œuvres. Puis vous pourrez flâner dans le quartier de Akihabara. Akihabara est le quartier électronique de Tokyo. C'est le lieu privilégié des amateurs de mangas, jeux vidéo et de culture populaire japonaise, très apprécié des touristes étrangers "geek" ou "otaku". Il est également connu sous le nom de "ville électrique" en raison des devantures lumineuses des commerces qui scintillent à la nuit tombée. L’autre aspect d’Akihabara c’est son côté Hi-Tech. On y trouve tout plein de gadgets en plus des derniers modèles de smartphones, d’appareils photo, de tablettes, tv etc. (pensez à prendre votre passeport pour bénéficier des réductions sur les taxes accordées aux étrangers pour tout achat au-delà de 5400JPY). Retour à l’hôtel en fin de journée. Souper libre et nuit à votre hôtel.

Jour 16 - TOKYO – MONTRÉAL – QUÉBEC (PD)

Petit-déjeuner à votre hôtel, et transfert à l’aéroport de Narita, le grand aéroport international de Tokyo pour un vol sans escale vers l’aéroport Trudeau de Montréal. Arrivée le même jour, vous regagnez une journée, à cause de la traversée de la ligne internationale de démarcation. Arrivée à Montréal et évidemment, pour ceux qui ont choisi l’option de transport en autocar pour Québec, l’autocar vous attendra à votre arrivée à l’aéroport. 

Le forfait comprend

  • Le transport aérien de Montréal au Japon et retour en classe économique avec la compagnie Air Canada de même que tous les transports, autocar ou trains tels que cités au programme.
  • Les sièges réservés sur tous les trajets par train en classe touriste.
  • Le transport d’une valise par personne.
  • L’hébergement en hôtels de première catégorie et en Ryokans (Hôtelleries traditionnelles japonaises) durant tout le voyage. (Normes locales)
  • Toutes les visites, promenades et excursions maritimes et lacustres en barques et bateaux d’excursion, de même que les trajets et excursions mentionnés et décrits au programme, en autocars climatisés et tout autre moyen de transport mentionné incluant les droits d’entrée dans tous les sites visités.
  • Les repas, déjeuners, dîners et soupers tels qu’indiqués pour chaque journée de voyage selon les indications à l’itinéraire. (PD = petit-déjeuner ; L = dîner le midi ; et S = le souper) Un total de 30 repas inclus en plus des repas offerts sur les vols depuis Montréal, jusqu’au retour à Montréal.
  • Tous les frais de dossier, les frais de service ainsi que toutes les taxes aériennes et les taxes locales, selon les informations connues à ce jour (3 septembre 2018).
  • Les services de guides locaux francophones durant tout le programme.
  • Les services et l’assistance de votre accompagnateur du Voyagiste durant tout le voyage depuis Québec / Montréal et retour (avec un minimum de 20 passagers).

Le forfait ne comprend pas

  • Les frais de passeport et les assurances-voyage.
  • Le vol au départ de Québec (Supplément de $ par personne aller/retour).
  • Les repas non indiqués comme inclus, les excursions facultatives ou autres, les activités et visites non spécifiquement mentionnées comme incluses à l’itinéraire, de même que tout ce qui n’est pas clairement mentionné dans la rubrique « Les prix comprennent ».
  • Toute dépense de nature personnelle, boissons, téléphones, blanchisserie, assurances etc.
  • Les pourboires à votre accompagnateur de l’agence Le Voyagiste - (Pour info, pour le personnel japonais, la pratique du pourboire peut être perçue comme un geste de ‘’mauvais goût’’ et ne fait pas partie des usages et habitudes quel que soit l’endroit au Japon) Pour marquer votre satisfaction et vos remerciements à votre guide japonais, aux chauffeurs ou autres intervenants avec lesquels vous aurez eu de fréquents rapports, vous pouvez leur remettre des petits souvenirs et cadeaux que vous vous serez procurés durant le voyage ou que vous aurez apporté du Québec avec vous.
  • Le montant de la contribution de CAD $1.00 par tranche de $1,000.00 au fonds d’indemnisation des agences de voyages géré par l’OPC.
Réservez dès maintenant votre place
au 418-977-4080

Infolettre

Recevez régulièrement nos spéciaux sur nos différentes destinations
ainsi que nos promotions uniques et sans pareil.
Des conseils de voyage, des concours et des cadeaux vous seront proposés.